ATTAC

Pour un service public de l’énergie au service des usager·es et des salarié·es

I/ Comment le gouvernement s’emploie à dépecer EDF

Sous pression de la Commission européenne, qui exige la mise en concurrence de la
totalité de la production électrique, EDF va devoir abandonner son monopole sur la
vente de sa production. Un monopole déjà bien écorché en 2000 puis en 2008 par la
scission en 3 branches de l’entreprise : production, transport et réseau de distribution,
puis en 2011, par la mise à disposition d’une partie de sa production à la concurrence
(dispositif ARENH).

Cette fois, l’exigence de réforme porte sur la totalité de la production. C’est le projet
Hercule. Il prévoit la séparation de la production en 3 pôles distincts, constitués de
filiales n’ayant pas le droit d’échanger de l’information entre elles ni de mutualiser les
financements :
✦ le pôle « bleu » (public) pour le nucléaire, le thermique et les réseaux de transports ;
✦ le pôle « azur » pour l’hydraulique, qui serait soit rattaché au pôle bleu, soit
directement à une « société holding EDF » ;
✦ le pôle « vert » (privé) avec notamment les renouvelables et le réseau de distribution.

Lise la suite sur le site d’attac

ATTAC Note Énergie